Menu

Le Ballon d'Alsace : une terre de granit

Les Vosges sont un livre d'histoire géologique ouvert, de plus de 350 millions d'années. Elles furent recouvertes plusieurs fois par la mer, par la glace, subirent des éruptions volcaniques, étaient de véritables montagnes. De nombreuses traces du passé sont encore visibles actuellement, pour peu que l'on soit curieux.

Ere Primaire

Les terrains constitués de schistes, de grès, de poudingues et de calcaires ont été plissés à la formation de la chaîne Hercynienne. Nous en retrouvons encore des vestiges dans le Salbert et l'Arsot (90).
Au Viséen inférieur (340 millions d'années) les sédiments marins se déposent, avec par intervalle des coulées volcaniques sous marines (Plancher bas, Oderen). Puis un volcanisme plus actif créé les roches d'ignimbrites exploitées actuellement par des carrières de Lepuix Gy.
A la fin du Viséen, la rencontre des plaques européennes et africaines provoque plis et chevauchements. Le magna profond (pluton granitique du Ballon) remonte à la surface, et se mélange aux différentes couches de sédiments.
Au carbonifère, la végétation s'installe aux flancs du Ballon d'Alsace, elle constituera les filons houillers du bassin de Ronchamp.
Durant le permien (280 à 200 millions d'années) la montagne s'érode sous l'effet d'un climat tropical, et cette érosion dépose des grès et des argiles de couleur rouge, que l'on retrouve à Grosmagny, Rougegoutte, Giromagny…

Ere Secondaire

La sédimentation se poursuit, elle formera le fameux grès des Vosges. Puis la mer envahit de nouveau la région, et dépose marnes et calcaires, sel gemme et gypse.
Durant le Jurassique (190 à 140 millions d'années) le Ballon d'Alsace est totalement recouvert par la mer. A la fin du secondaire vers -65 millions d'années, l'orogenèse Alpine va imprimer à ce socle des pressions qui vont le faire se plisser puis s'élever à plus de trois mille mètres d'altitude avant de s'effondrer au milieu de l'ère Tertiaire laissant place à l'Est au HORST Allemand, à l'Ouest au HORST Vosgien et en son milieu au GRABEN d'Alsace autrement dit la Plaine d'Alsace.

Ere Tertiaire

C’est l’ère de l’érosion et de la karsification, phase destructrice de l'Orogenèse qui va accomplir son travail, mettant à nu le vieux socle Hercynien dans le Sud plus relevé du massif et laissant des traces de sédiments gréseux remontant à -245 millions d'années. Les dépôts riches en fer et en sel, s’accumulent avant que ne survienne l’effondrement du fossé rhénan, soulevant le vieux socle hercynien.

Ere quaternaire

De  3,5 millions d’années à 10 000 ans la région est soumise à une période de glaciation importante, creusant de larges vallées en auge, érodant les sommets, formant des moraines,  ainsi que de nombreux lacs et tourbières donnant au massif cette forme de ballons arrondis. 

Haut
de page